Questionnaires d’identification

publié le 21 février 2013 (modifié le 18 juillet 2013)

Un questionnaire a été mis en place au cours du second semestre 2012 afin de recenser les établissements devant se connecter aux applications FAETON et GPE, de récupérer les informations indispensables pour y accéder (notamment l’adresse mail de connexion), et de leur proposer un certain nombre de choix (mise à disposition d’un scanner, choix du module technique) [...]

Premier questionnaire - 2012

Un questionnaire a été mis en place au cours du second semestre 2012 afin de recenser les établissements devant se connecter aux applications FAETON et GPE, de récupérer les informations indispensables pour y accéder (notamment l’adresse mail de connexion), et de leur proposer un certain nombre de choix (mise à disposition d’un scanner, choix du module technique).

Ce questionnaire a été fermé le 31 décembre 2012. Les informations de plus de 8000 établissements ont pu être exploitées pour initialiser la procédure d’authentification.

Second questionnaire - Février 2013

Un nouveau questionnaire a été mis en place et ouvert mi février 2013 pour un mois.

Il reprend les mêmes principes, notamment le contrôle des informations sur l’identité de l’établissement ainsi que celle de l’exploitant.

Contrôle sur l’identité de l’établissement et celle de l’exploitant


Le bouton "contrôle d’information" déclenche un contrôle fonctionnel pour s’assurer que :

  • les champs concernant le numéro d’agrément correspondent bien à un EECA ou un CSSR existant ;
  • le nom et la date de naissance correspondent bien aux données relatives à l’exploitant de l’agrément ;
  • l’état de l’agrément est soit valide, soit en cours de retrait ou soit en cours de suspension.

Si ce test est rempli, les questions concernant les certificats s’affichent : les champs "Nom", "Prénom" "Mail" et "Ressaisie mail" apparaissent. Le bouton "Ajouter un certificat" permet de faire apparaître à nouveau ces champs pour renseigner d’autres certificats logiciels.

Saisie des certificats logiciels


Une fois cette partie renseignée, les questions supplémentaires sur le matériel apparaissent. Celles-ci ont été simplifiées de sorte que la réponse à une question n’entraîne pas l’impossibilité de répondre aux autres.

Questions supplémentaires sur le matériel


Les EECA ayant déjà répondu au premier questionnaire pouvaient à nouveau remplir ce questionnaire pour modifier leurs choix techniques.

ATTENTION :

Les EECA n’ayant répondu à aucun des deux questionnaires ou ceux créés après le 15 mars 2013 seront invités à créer leur propre compte Cerbère, ce qui leur permettra d’accéder aux nouvelles applications. Des précisions sur cette procédure sont données dans l’article "Cerbère".